Vaudreuil

La région de Vaudreuil était à l’origine propriété de Philippe de Rigaud de VAUDREUIL, Accordé en subvention en 1703. Pendant son règne, cependant, Michel Chartier de Lotbinière, a reprisIl a favorisé son développement et son règlement ultérieur. Bien sûr, il a d’abord dû l’acheter à la famille Vaudreuil, ce qu’il a fait en 1763. À l’époque, la région se développait grâce aux produits de l’agriculture et du commerce des fourrures.

Située à 50 km à l’ouest de Montréal, cette banlieue hors de l’île est située en face de PINCOURT Île Perrot sur la rive sud du lac des Deux-Montagnes. Vaudreuil-Dorion selon un recensement effectué en 2006, avait une population de 25.789 en hausse par rapport à 19.920 en 2001En 2011, la population était passée à 37 784 habitants. Comme son nom l’indique, il a été formé de la fusion à des villes à savoir Vaudreuil et Dorion. La ville de Vaudreuil, qui avait d’abord été nommée d’après son premier seigneur, était devenue une municipalité en 1845, avant d’être abolie après 2 ans pour préparer un nouvel aménagement en 1850. Elle deviendra plus tard en 1963 Une ville après fusion avec la municipalité paroissiale de Saint-Michel-de-Vaudreuil. L’autre partie de la colonie, Dorion était un village séparé en 1891 et nommé en l’honneur d’Antoine-Aimé DORION, un politicien flamboyant au moment de sa formation et qui succéda à Louis-Joseph Papineau comme chef du PARTI ROUGE et fut Connu pour être un adversaire proéminent de la Confédération. Le statut de ville de Dorion a été obtenu beaucoup plus tôt en 1916 par rapport à son homologue. Même aujourd’hui, une grande région de Vaudreuil-Dorion, une banlieue résidentielle de Montréal, est en cours de développement agricole. La ville est également connue un centre commercial en pleine croissance dans la région. L’un des postes commerciaux les plus remarquables de la ville est la Maison Trestle, un poste de traite des fourrures établi en 1798. Sous le fondateur de l’époque, Jean-Joseph Trestler, le poste était parmi les plus achalandés à l’ouest de Montréal. Installé dans une ancienne école terminée en 1859, le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges.

Cours de danse 

Géographie

Vaudreuil-Dorion est situé à côté du lac des Deux Montagnes, au sud et au confluent des rivières Ottawa et Saint-Laurent, en bordure de l’Île Perrot. La ville est composée de deux parties non contiguës. La partie est est la plus grande des deux parties où se trouvent les centres peuplés de Dorion et de Vaudreuil. L’autre partie située à l’ouest est un peu plus petite et caractérisée par des colonies rurales qui bordent Rigaud. La ville de Vaudreuil-Dorion a de nombreuses îles, mais pas toutes sont habitées. Les îles se situent entre la zone urbaine de la ville et l’île de Montréal.

Démographiques

Selon un avis publié en septembre 2013, la population de Vaudreuil-Dorion, qui était alors de 32 585 habitants, était constituée d’une population immigrante de 4 670 habitants. La répartition des différentes races et communautés ethniques représentées dans cette figure est: Indien composé de 450, les ressortissants sri lankais étaient 360, les habitants des Philippines constituée 325, et la Roumanie national étaient représentés par seulement 25 habitants.

Bien qu’il semble que les habitants de Vaudreuil-Dorion soient bien équilibrés de diverses parties du monde, il ya des groupes de personnes qui semblent être visiblement en minorité. Telle est la réalité caractérisée par les 1 815 Asiatiques du Sud, 1 025 Noirs, 515 Philippins et 485 Arabes.

La ville canadienne de Vaudreuil-Dorion est principalement chrétienne, mais la liberté de culte signifie que les autres religions sont également libres d’adorer dans leurs propres zones désignées. Il y a 22.920 fidèles catholiques, 1.080 croyants musulmans, 720 hindous et 685 orthodoxes chrétiens.

La plupart des gens vivant à Vaudreuil-Dorion ont un style de vie inférieur à la classe supérieure en raison de leurs niveaux de revenu qui sont mieux comparés à d’autres régions de l’Amérique du Nord. Le revenu médian est de 35 427 $ alors que le revenu moyen s’élève à 40 563 $.

Histoire

Le 23 novembre 1702, Philippe de Vaudreuil, gouverneur de Montréal, fut nommé seigneur par Louis-Hector de Callière, alors gouverneur de la Nouvelle-France. Philippe de Vaudreuil deviendra plus tard gouverneur de la Nouvelle-France de 1703 à 1725. Au moment où il quitte son poste en 1725, la région de Vaudreuil ne comptait que 38 habitants. Ce n’est qu’en 1742 que les gens ont commencé à s’intéresser à la région et que cela a entraîné une augmentation de la population. En 1765, le nombre était passé à 381 et avec cela est venu le premier projet de développement d’infrastructure; Chemin de fer du Grand Tronc. L’achèvement de la gare a conduit à des habitants de Dorion, à l’époque connue sous le nom de la gare de Vaudreuil. Dorion est devenu un village en 1891.

En cours d’exécution au milieu de Dorion est AutoRoute 20 qui non seulement la coupe en deux, mais relie également le centre-ville de Montréal à Toronto via l’autoroute 401 en Ontario. Le chemin de fer du Canadien Pacifique et les liaisons entre Montréal et Toronto sont situés à Dorion. Le développement des logements et des projets a commencé dans les années 1950 et se poursuivra jusqu’aux années 1970. La période entre les années 1980 et les années 1990, a vu la germination des logements au nord et à l’est de Dorion.